Démystifier le commerce des matières premières

Le négoce et la chaîne d’approvisionnement mondiale

Le négoce de matières premières est l’une des plus anciennes formes d’activité économique. Pourtant, c’est l’une des activités les plus méconnues. Ce guide tente d’expliquer quelles sont les fonctions et le mode opératoire des sociétés de négoce de matières premières, ainsi que la façon dont elles contribuent à l’organisation des flux internationaux de matériaux vitaux sur lesquels repose la croissance économique.

Télécharger le guideVoir la vidéo de lancement

Téléchargements

Le négoce et la chaîne d’approvisionnement mondiale. Le négoce de matières premières est l’une des plus anciennes formes d’activité économique. Pourtant, c’est l’une des activités les plus méconnues. Ce guide tente d’expliquer quelles sont les fonctions et le mode opératoire des sociétés de négoce de matières premières, ainsi que la façon dont elles contribuent à l’organisation des flux internationaux de matériaux vitaux sur lesquels repose la croissance économique.

Glossaire

Ce glossaire propose une liste non exhaustive des principaux termes employés dans le négoce de matières premières.

CHOISISSEZ UNE LETTRE

a

Accord de soutirage
Accord de fourniture à long terme par lequel un négociant convient d’acheter une quantité fixe ou une proportion de la production future d’un producteur à un prix spécifié.
Affréteur
Société qui loue un navire et son équipage pour un voyage unique ou pour une durée fixée à l’avance.
Affrètement à temps
Location d’un navire pour une durée fixe. Le propriétaire gère le navire, mais l’affréteur spécifie les voyages, le carburant, les taxes portuaires, etc.
Affrètement au voyage
Location d’un navire pour un voyage spécifique entre un port de chargement et un port de déchargement. L’affréteur paie le propriétaire du navire soit sur une base « par tonne », soit au forfait. Le propriétaire paie les taxes portuaires, à l’exception du chargement et déchargement, ainsi que le carburant et les frais d’équipage.
Alumina
L’oxyde d’aluminium, également appelé alumina, est le matériau brut nécessaire à la production d’aluminium primaire. C’est une poudre blanche obtenue par le raffinage de la bauxite.

b

Bauxite
Principal matériau brut pour la production de métal d’aluminium. Les gisements de bauxite se trouvent principalement sur une large ceinture entourant l’équateur.

c

Cadeaux
Produits pétroliers raffinés, surtout du gazole ; qui excèdent une spécification requise.
Cathode de cuivre
Forme de cuivre pure à 99 % – le matériau brut primaire utilisé pour les câbles et les fils de cuivre.
Charte-partie (CP)
Signataire d’un contrat ayant pour objet l’affrètement d’un navire et liant le propriétaire d’un navire et l’affréteur.
Combustible de soute
Carburant utilisé par les navires. Le terme désignant le ravitaillement en carburant d’un navire est le mazoutage.
Concentré
Matière première négociable créée par un traitement initial de minerai de plomb, de zinc ou de cuivre. Les concentrés sont utilisés comme matériaux bruts par les fonderies pour produire des métaux affinés.
Condensé
Huile ultra-légère trouvée en grande quantité dans les gisements de schiste. Lorsqu’elle est sous terre, elle est principalement à l’état gazeux. Elle se condense en liquide lorsqu’elle est pompée vers la surface.
Connaissement(CN)
Document remis par le transporteur maritime lorsque le chargement d’un navire est terminé. Il a valeur de reçu des marchandises, de document représentatifs des marchandises et de preuve du contrat de transport. Le destinataire légitime de la cargaison présente le connaissement au port de déchargement pour réclamer sa marchandise.
Contrats à terme
Contrats permettant de livrer des matières premières à une date ultérieure. Le produit, la qualité et la livraison sont spécifiés. Ils sont négociés sur les places boursières et ne comportent pas de risque de crédit lié à une contre-partie. La seule variable est le prix. Les contrats sont cotés chaque jour sur le marché.
Cuivre boursouflé
Forme impure de cuivre produite dans un haut-fourneau.
Contre-partie
Partie opposée à un contrat ou dans une transaction financière.
Couverture
Position prise pour contrer une position exposée dans le but de minimiser ou d’éliminer un risque de prix. Cette position se prend généralement au moyen de contrats à terme et d’instruments dérivés.

d

Délai de staries
Durée passée au port qui a été accordée par le propriétaire du navire, comme stipulée dans le contrat d’affrètement, pour le chargement et le déchargement de la marchandise.
Déport
Situation de marché dans laquelle les premières périodes d’une courbe de prix sont évaluées à un prix plus élevé comparé aux périodes suivantes. Cela peut résulter de la faiblesse de l’offre ou d’un pic de la demande à court terme.
Distillats intermédiaires
Gamme de produits raffinés se situant entre les fractions légères, tel le gazole, et les produits lourds, tel le pétrole brut. Ils comprennent le kérosène, le carburant pour aviation et le diesel.

e

Écart géographique
Différentiel de prix entre des matières premières ayant la même qualité et la même classe et livrables à la même date, mais dans différents endroits.
Écart de qualité
Différence de prix entre différentes classes d’une matière première livrable à la même date et au même endroit. La matière première de la classe la plus élevée se négociera normalement à un prix premium.
Écart temporel
Différence de prix entre celui d’une matière première livrée à une date particulière et celui d’une matière première identique livrée à une date différente. Également appelé « écart de calendrier ».
Échantillonnage
Procédé de raffinage restreint qui sépare les condensés en différents produits, notamment le naphta et les distillats.
Évaluation à la valeur de marché
Mécanisme comptable qui réévalue les positions par rapport aux cours actuels du marché. Des pertes et profits sont réalisés à chaque réévaluation.
Exposition
Portion de la position d’un négociateur qui est exposée au risque de mouvement des prix.

f

Frais de traitement et d'affinage (concentrés)
Montants devant couvrir les coûts induits par le fondeur pendant les processus de fonte et d’affinage. Les frais de traitement sont induits pendant le processus de fonte visant à extraire le métal du minerai, tandis que les frais d’affinage sont induits pendant la purification supplémentaire effectuée sur les métaux dont on retire toutes les substances indésirables. II s’agit de frais négociés qui peuvent être liés aux cours des métaux ainsi qu’à l’offre et à la demande du marché. Pour les concentrés, ils sont généralement payés par le vendeur à l’acheteur.

g

Garantie
Sécurité donnée en gage en échange d’un prêt.

h

Hors cote
Sûreté ou transaction financière située hors d’une place boursière formelle et centralisée.

i

Intégration verticale
La combinaison au sein d’une entreprise de deux ou plusieurs étapes de la chaîne logistique qui seraient normalement prises en charge par des sociétés spécialisées.

l

Lettre de crédit (LC)
Document émis par une banque garantissant que le vendeur recevra un paiement intégral, sous réserve que certaines conditions de livraison soient remplies.
Lettre de garantie (LG)
Garantie qu’il n’y aura pas de pertes encourues si certaines dispositions du contrat ne devaient pas être respectées. S’il n’y a pas de connaissement, dans ce cas une lettre de garantie est produite à la place devant les propriétaires pour la livraison des marchandises.

m

Marge de variation
Les contrats à terme sont inscrits au marché à la fin de chaque séance de transaction. La marge de variation se réfère au paiement supplémentaire demandé à ceux qui tiennent des positions déficitaires avant le début de chaque session de transaction.
Marge initiale
La garantie financière demandée pour chaque contrat par une chambre de compensation pour pouvoir négocier sur son marché.
Mise en pension
Contrat agissant comme un prêt sécurisé. Le vendeur d’une sûreté convient de la racheter à l’acheteur à une date ultérieure et à un prix spécifiés.
Multimodal
Infrastructure fournissant des modalités de transport alternatives pour les matières premières, par ex., par la route, le rail et par voie fluviale.

n

Naphta
Liquide inflammable fabriqué en distillant du pétrole. Il est utilisé comme diluant pour déplacer le pétrole lourd dans les pipelines et comme solvant.

o

Offre
Un teneur de marché fait une cotation bilatérale du prix d’une matière première, le prix d’achat étant inférieur au prix de vente. Les clients peuvent vendre au teneur de marché à son prix d’achat ou acheter auprès de lui au prix de vente qu’il aura coté.
Option d'achat
Option d’achat donnant à son titulaire le droit, mais pas l’obligation, d’acheter une quantité spécifique d’une matière première donnée à un prix défini jusqu’à un certain point dans le temps, moyennant le paiement d’un prix plus élevé.
Option de vente
Option de vente donnant à son titulaire le droit, mais pas l’obligation, de vendre une quantité spécifique d’une matière première donnée à un prix défini jusqu’à un certain point dans le temps, moyennant le paiement d’un prix plus élevé.
Optionnalité
Stratégie pouvant offrir des avantages limités à court terme, mais qui confère une valeur significativement plus longue en étendant le choix et en améliorant les résultats fortuits.

p

Position courte
La position nette d’un négociateur possédant une matière première sur le marché. Est souvent associée aux marchés à terme. Ils ont entrepris de vendre une matière première et devront racheter ou couvrir cette position à la date de livraison.
Position longue
La position nette d’un négociateur détenant / possédant une matière première sur le marché.
Position plate
Absence pure et simple de position – soit parce que rien n’est détenu, soit parce que les positions courtes ou longues sont couvertes.
Premium / rabais (métaux)
S’applique aux références et correspond à une addition ou une soustraction dans un prix afin de le ramener sous ou au-dessus du niveau d’un prix de référence négocié entre les partenaires à la négociation physique pour un produit, une date et un lieu de livraison définis.
Prix affiché
Prix fixé par un gouvernement ou une entreprise nationale afin de définir un prix pour une période donnée et ne pouvant être révisé que par cet organisme tarifaire.
Prix au comptant
Cours du marché actuel auquel une matière première est achetée ou vendue pour paiement et livraison immédiats.

r

Report
Situation de marché dans laquelle les premières périodes d’une courbe de prix sont évaluées à un prix au rabais comparé aux périodes suivantes. Cela peut résulter d’une offre excédentaire ou d’une baisse de la demande actuelle. Il s’agit généralement d’un phénomène temporaire.
Référence (brut)
Une spécification pour le pétrole brut qui sert de prix de référence pour les acheteurs et les vendeurs. Il y a trois grandes références : le West Texas Intermediate (WTI), le Brent Blend (mélange de Brent) et le Dubai Crude (brut de Dubaï).
Référence (métaux)
Une référence correspond à la mesure du prix par unité de quantité de la matière première sous-jacente négociée sur la place de marché mondiale. Elle est fixée périodiquement par le pays ou via une négociation entre les grandes organisations de producteurs et de consommateurs qui achètent ou vendent régulièrement de grandes quantités de la matière première sur le marché. Elle est utilisée comme point de référence par rapport auquel les secteurs peuvent être évalués.
Risque de base
Risque que la valeur d’une couverture basée sur un instrument dérivé ne varie pas de la même façon que son exposition sous-jacente.
Risque de prix uniforme
Exposition à une changement du prix absolu sur un marché particulier.

s

Starries
Compensation payée par l’affréteur au propriétaire du navire pour le temps excédentaire passé au port et non prévu au contrat d’affrètement.

t

Tonnage poids mort(TPM)
Capacité de transport de marchandises d’un navire, en tonnes métriques, plus le poids du carburant, des stocks, des lubrifiants, de l’eau douce, etc. Il ne tient pas compte du poids du navire.

v

Viscosité
Résistance du pétrole à l’écoulement. Le pétrole brut à haute viscosité est beaucoup plus difficile à pomper du sol, à transporter et à raffiner.
Volatilité (pétrole)
Vitesse d’évaporation. Les pétroles les plus volatils ont de meilleures propriétés combustibles, en particulier sous les climats froids, mais ils nécessitent également une régulation thermique plus active et des procédures spéciales pour protéger l’environnement et minimiser les pertes.
Volatilité (prix)
Degré de variation dans le temps d’une série de prix négociés tel que mesuré par une déviation standard.

L'essentiel sur les matières premières

Le négoce international de pétrole, de minéraux et de denrées alimentaires s’est considérablement développé au cours des dernières décennies. Quelques explications pour mieux comprendre les matières premières physiques et les processus commerciaux qui ont permis la mondialisation.

Télécharger le guide

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide

Que sont les matières premières physiques?

Les matières premières physiques sont les matériaux bruts sur lesquels repose l’économie mondiale. Elles sont négociées en grandes quantités dans le monde entier. Nous dépendons d’elles pour nos besoins élémentaires quotidiens – qu’il s’agisse de l’électricité que nous utilisons, de notre alimentation, de nos vêtements, de nos logements ou des transports que nous empruntons.

Principaux types

Les matières premières primaires

Les matières premières primaires sont soit extraites du sous-sol, soit capturées directement à partir de ressources naturelles. Elles proviennent d’exploitations agricoles, de mines ou de puits (par ex., le pétrole brut).

Les matières premières secondaires

Les matières premières secondaires sont produites à partir des matières premières primaires afin de répondre à des besoins spécifiques du marché (ainsi, le pétrole brut est raffiné pour produire de l'essence).

Les matières premières destinées au chauffage, au transport, à la fabrication chimique et à l'électricité

Catégories de matières premières

Agricole

Les matières premières agricoles incluent les céréales et les oléagineux (maïs, soja, avoine, riz, blé), le bétail (bovins, porcs, volaille), les produits laitiers (lait, beurre, petit-lait), le bois d'œuvre, les textiles (coton, laine) et les denrées douces (cacao, café et sucre).

Énergie

Les matières premières énergétiques primaires, telles que le brut, le schiste, les liquides de gaz naturel, le charbon et les énergies renouvelables sont affinées et transformées en une grande variété de produits pétroliers et carburants, du bitume au gazole, en passant par le biodiésel et le gaz naturel liquéfié (GNL).

Métaux et minerais

Les principaux métaux de base exploités sont le minerai de fer, le cuivre, l’aluminium, le nickel, le zinc et le plomb. Le minerai de fer n’est pas traité, mais les minerais de cuivre, de plomb, de nickel et de zinc extraits sont transformés en concentrés, tandis que la bauxite est transformée en alumine. Le minerai de fer, les concentrés et les alumines sont commercialisés en tant que matières premières primaires. Les fonderies les traitent en métaux raffinés et en alliages recherchés, tels que l’acier.

La structure de la chaîne logistique mondiale

Une chaîne logistique efficace se doit de promouvoir la prospérité en assurant une transmission sans heurts de l’énergie et des matériaux bruts sur lesquels s'adossent nos sociétés. Le mécanisme axé sur le marché aligne offre et demande de façon très efficace.

La chaîne logistique physique

La chaîne logistique physique est le centre névralgique du négoce de matières premières. Les sociétés de négoce international gèrent à la fois des activités de transport et une logistique complexe pour pouvoir localiser les sources d’approvisionnement, stocker, mélanger et livrer des matières premières à leurs clients du monde entier.

Chaîne logistique du pétrole brut et des produits pétroliers

Qui sont les négociants en matières premières et que font-ils

Les sociétés de négoce de matières premières jouent un rôle pivot dans la chaîne logistique mondiale en jetant un pont entre les producteurs et les consommateurs et en équilibrant l’offre et la demande, à la fois sur les marchés régionaux et à l'échelle mondiale. Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide.

Le négoce de pétrole :
une discipline multidimensionnelle

Les négociants de matières premières doivent être dotés d’une excellente vision périphérique pour comprendre la nature interconnectée de l’économie mondiale. La conjoncture peut changer rapidement sur les marchés des matières premières et les négociants doivent rester vigilants face à des micro et macro facteurs. Les cycles économiques, développements géopolitiques et facteurs techniques influent tout.

Négoce et transformation

Les négociants de matières premières sont essentiellement des sociétés de logistiques qui utilisent les marchés financiers pour financer leurs opérations et couvrir, ou limiter, le risque de prix induit. Ils transportent et transforment des matières premières dans le monde entier, en s’appuyant sur différentes méthodes. Cette notion de transformation est fondamentale.

Voir l'animation

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide

Télécharger le guide

Fonctionnement du négoce de matières premières

De la production à la livraison, les négociants de matières premières recherchent des opportunités de transformation des matières premières en termes de transport, de stockage, de mélange et de traitement. Découvrez comment les sociétés de négoce effectuent des livraisons conformes aux spécifications de leurs clients.

Télécharger le guide

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide

L'approvisionnement en matières premières : le travail avec les producteurs

Les sociétés de négoce ont pour but de maximiser le différentiel de prix entre le prix qu’ils paient pour des matières premières (non transformées) et le revenu qu’ils tirent de la vente de matières premières (transformées). Par conséquent, il est impératif de minimiser le coût total de l’acquisition des matières premières. Les sociétés de négoce travaillent avec des producteurs afin de sécuriser un approvisionnement rentable et à long terme.

Modalités selon lesquelles les sociétés de négoce de matières premières s'assurent de la fiabilité et de la rentabilité de l'approvisionnement

Le transport des matières premières : la transformation dans l'espace

De nombreux producteurs se trouvent dans des zones reculées, souvent dans des pays émergents. Les négociants doivent livrer les matières premières dans les centres de consommation situés à l’autre bout du monde. Ils peuvent améliorer leur rentabilité et générer de nouvelles opportunités d’arbitrage physique en réduisant leurs coûts de transport.

Le transport par voie terrestre

Le transport d’un produit d’un point du globe à un autre fait intervenir différents modes de transport. Les principaux modes de transport terrestres sont décrits ci-dessous.

Le transport par voie terrestre

Le transport maritime

Les sociétés de négoce de matières premières ont besoin d’installations côtières pour charger, décharger, stocker et mélanger les matières premières. Elles ont également besoin de navires pour acheminer leurs matières premières à travers les océans. Par conséquent, le transport joue un rôle vital dans le négoce de matières premières.

Formes des navires Taille (en tonnage poids mort)

La stockage des matières premières : la transformation dans le temps

Avec une offre et une demande inélastiques sur les marchés des matières premières, les chocs affectant l’offre et la demande peuvent créer des conditions de marché volatiles. Les sociétés de négoce stockent des matières premières pour combler cet écart et préserver l’équilibre entre les marchés. Elles possèdent et contrôlent les infrastructures intermédiaires et conservent d’importantes réserves dans des lieux stratégiques situés dans le monde entier. Les négociants dégagent des bénéfices au fil du temps en réduisant leurs stocks, lorsque la demande est excédentaire, ou en créant des réserves, lorsque c’est l’offre qui est excédentaire.

Report et déport

Un négociant peut acheter une matière première en vue de la livrer à une date définie dans le futur, d’une ou de deux façons. Il ou elle peut emprunter de l’argent aujourd’hui pour acheter immédiatement la matière première et la stocker jusqu’à la date de livraison convenue, ou il ou elle peut acheter un contrat à terme sur des matières premières. Lorsque les cours à terme dépassent les cours au comptant, les marchés se mettent en situation de « report ». Par opposition, lorsque les cours à terme chutent sous le niveau des cours au comptant, le marché est dit en « déport ».

Courbes des contrats à terme du Brent

La courbe des contrats à terme du Brent est passée d’une situation de déport en mai 2014 à une situation de report en mai 2015, pour atteindre un super report en novembre 2015 puis revenir à un état de report en mai 2016.

Le mélange de matières premières: transformations au niveau de la forme

Pour convenir à le utilisation finale, les matières premières physiques doivent respoecter les spécifications du client. Vu que les producteurs de matières premières tirent leurs produits du sol, la qualité et lees caractéristiques de ces derniers sont variables.

Le mélange sur les marchés du cuivre : l’exemple chinois

La consommation chinoise de cuivre a connu une augmentation marquée depuis 2000, faisant du pays le plus grand consommateur de cuivre au monde. La qualité du concentré disponible a souffert de l’augmentation de la demande. Les mines en exploitation s’appauvrissant, les fonderies dépendent davantage de nouveaux sites, parfois riches en arsenic, pour leur concentré. Cela pose des problèmes en termes de santé et de sécurité. Bien que les techniques de traitement, telles que l’oxydation puissent réduire la teneur en arsenic, elles sont coûteuses et affectent en outre les niveaux de cuivre. Une autre solution consiste à mélanger le concentré. Les mines produisant du concentré riche en arsenic vendent à prix réduit aux sociétés de négoce. Les négociants mélangent ensuite le matériau avec des concentrés plus propres avant de le vendre aux fonderies.

Mélanger des produits selon la spécification chinoise

La livraison de matières premières : respecter les spécifications du client

Alors que les marchés gagnent en efficacité, le négoce de matières premières évolue pour se muer en activité de service à marge réduite. Les négociants tirent de plus en plus l’essentiel de leurs revenus de la fourniture de services logistiques extrêmement fiables qui jettent un pont entre producteurs et consommateurs.

Exécuter la transaction : les opérations en action

La structuration et la préservation d’un modèle opérationnel efficace sont la pierre angulaire d’un négoce de matières premières rentable. Les équipes opérationnelles d’une société de négoce quelle qu’elle soit jouent un rôle important en contribuant à la définition et à l’amélioration des protocoles qui aideront leurs sociétés à minimiser les risques et à réduire les coûts.

Voir l'animation

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide

Télécharger le guide

Négoce de matières premières & marchés financiers

Les négociants de matières premières dégagent de faibles marges et gèrent des volumes de produits énormes. Un brusque changement des prix peut les exposer dangereusement. Afin de réduire ces risques, les négociant s’appuient sur de solides stratégies de gestion des risques et de financement. En savoir plus sur la gestion des risques et le financement du négoce de matières premières.

Télécharger le guide

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide

Gérer les risques

La gestion des risques est une compétence clé des sociétés de négoce. Elles stockent et transportent des actifs physiques dans le monde entier et gagnent de faibles marges sur des transactions de haute valeur et hauts volumes. Elles utilisent des techniques sophistiquées de gestion du risque pour corréler coûts et recettes, et opérer efficacement sur des marchés volatils.

Gérer le risque de prix uniforme

La pratique de la couverture est vitale pour le négoce de matières premières. Les sociétés de négoce éliminent systématiquement leur exposition au risque de prix uniforme en achetant des contrats à terme sur les deux composantes d’une transaction.

Couverture contre le risque de prix uniformes

Le financement du négoce de matières premières

Les sociétés de négoce achètent et vendent des matières premières avec une valeur agrégée qui excède de beaucoup leurs propres ressources en capital. Elles y parviennent en attirant les financements des institutions financières. Les banques acceptent de leur consentir des prêts car ceux-ci sont sécurisés par rapport aux matières premières.

Comment les banques financent-elles le négoce ?

Les banques facilitent une transaction en fournissant une lettre de crédit (LC) au vendeur pour le compte de l’acheteur. Ce document est une garantie de la banque stipulant que le vendeur recevra un paiement intégral tant que les conditions de livraison seront remplies. Le vendeur a ainsi l’assurance que la banque couvrira le montant résiduel en cas de défaut de paiement de l’acheteur.

Émissions de lettres de crédit (LC)

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide

Télécharger le guide